La distance professionnelle.

Merci à mes collègues et à PLANETE-EJE qui m’ont inspiré cet article.

Accueillir et accompagner toute la journée des enfants qui ne sont pas les siens et établir une relation de confiance auprès des parents, ce n’est pas facile et cela demande une professionnalisation avérée.

Est-ce ça que l’on appelle, la distance professionnelle ?

Il y a quelque temps avec mes collègues, nous parlions de la distance professionnelle auprès des enfants. J’ai pu constater que cette notion est différente d’une personne à une autre, en fonction de son histoire, des ses principes, de ses valeurs, de son éducation et de sa culture.

Définition : 

La distance se définit comme " l’intervalle ou la séparation de deux points dans l’espace, de deux objets ou deux personnes éloignées par une distance mesurable". Il existe plusieurs expressions qui illustrent le terme de distance. Sources Larousse et la définition de Pascal Prayez

Garder ses distances, s’arranger pour ne pas être concerné par quelque chose, dégager sa responsabilité de quelque chose, ou éviter toute familiarité avec quelqu’un.

Tenir la distance, maintenir ses efforts sur toute la durée d’une course ; maintenir ses efforts pour toute action longue et difficile.

Tenir quelqu’un à distance, se tenir à distance ne pas laisser approcher quelqu’un de soi ou lui ôter tout prétexte de familiarité, ne pas se mêler de quelque chose. Larousse.

La notion de distance professionnelle nécessite d’être suffisamment proche des personnes pour pouvoir les accompagner, mais suffisamment distant pour ne pas se sentir étouffée par eux. Cette distance est donc difficile, car elle nécessite que l’on soit impliqué physiquement et psychologiquement.

Voici les différentes formes de distances physiques :

  • La distance intime (entre 0 et  40 cm) : zone qui s’accompagne d’une grande implication physique et d’un échange sensoriel élevé. Distance la plus utilisée dans mon travail.
  • La distance personnelle (entre 40 et 135 cm) : est utilisée dans les conversations particulières.
  • La distance sociale (entre 1,20 et 3,50 m) : est utilisée au cours de l’interaction avec des amis et des collègues de travail
  • La distance publique (supérieure à 3,50 m) : est utilisée lorsqu’on parle à des groupes. Source, Source

Selon moi, la distance professionnelle, c’est une barrière, une limite qui permet de garder une ligne de conduite dans sa profession. C’est-à-dire, que dans le quotidien, elle me permet d’établir le contact avec l’enfant, de ressentir ses émotions, ses besoins, tout en préservant mon bien-être physique et psychologique. Elle m’aide à avoir le recul nécessaire pour exercer mon métier de façon objective et respectueuse.

J’ai lu (désolée, je ne sais plus où), que "respecter une distance professionnelle avec le jeune enfant n’est pas naturel, elle doit être réfléchie". Or pour moi, elle est naturelle. Je ne me l’explique pas, mais au travail, j’ai toujours à l’esprit que les enfants que j’accompagne ne sont pas les miens. … je ne vais donc pas chercher à les embrasser et/ou à les câliner à longueur de journée (même s’ils sont trop mignons). Ce que je veux dire, c’est que je n’ai pas besoin de réfléchir et de me dire " ah là, je n’ai pas la bonne distance ou alors j’en fais trop…". Bien évidemment, quand un enfant me demande un câlin, je ne vais pas le lui refuser. En effet, la distance que j’instaure, s’ajuste tout au long de la journée, en fonction des besoins de l’enfant, mais sans aller au-delà de mes limites.

Dans un établissement d’accueil du jeune enfant, il est important selon moi, que chaque professionnelle ait conscience de cette distance professionnelle. Effectivement, il m’est difficile de voir des professionnelles "dévorer" de bisous ou d’envahir de câlins, des enfants qui ne sont pas les leurs, surtout s’ils ne sont pas en demande. D’ailleurs, je peux aisément imaginer, ce que peut ressentir une maman, qui voit une professionnelle "dévorer" de bisous son enfant sous ses yeux…  Pour moi, ce sont des gestes très "personnels" qui appartiennent aux parents ou à la famille proche.

Avec les parents : 

La distance professionnelle est également importante. Là aussi, je garde à l’esprit que les parents ne sont pas mes amis. En effet, pendant 3 ans, nous nous occupons de leur enfant et entretenons une relation privilégiée avec eux et cela peut faire naître plusieurs difficultés (rivalité, copinage, jugement, de l’exagération, etc…). Il est essentiel de garder à l’esprit que notre rôle en tant qu’EJE, est d’impliquer le parent dans son rôle auprès de leur enfant et non de prendre leur place.

Une distance professionnelle équilibrée, permet donc de conseiller, d’accueillir voire de recarder de façon objective. 

@bientôt

Sources : Larousse ou le dictionnaire et différents articles sur internet, qui m’ont inspirés et qui m’ont donné les informations nécessaire à la rédaction de cet article.

About these ads

5 réflexions sur “La distance professionnelle.

  1. J’adhère complètement. Le ptit loup que je garde est adorable, craquant…..mais il n’est pas à moi! Je suis responsable de lui, de son bien être, de son éveil, de ses apprentissages, je le console quand il a un gros chagrin, je le prends sur mes genoux quand il me le demande mais je ne le caline pas à l’excès, pas parce que je ne le veux pas, mais parce que ce n’est pas mon enfant! Nous avons tissé des liens puissants de confiance, de rire, de partage mais je ne suis pas "nounou calinou", je suis "nounou tout court".

  2. Bonjour et merci pour ce post mais pourrais -tu mettre tes source stp d’où vient la définition ? et quand tu parles de la proxémique qui est l’auteur de ces différentes distance ?? hall un autre ?? merci d’avance

      • Un grand merci :) je suis en plein écrit DC3 alors j’ai bien besoin des sources :p Personnellement je me suis beaucoup servie du livre de Germain-Thiant et Gremille-Parent La relation à l’autre, l’implication distanciée. Je me rends compte que cette distance est un véritable processus dans le sens où elle est toujours en mouvement, finalement jamais à la même "distance" selon nos besoins, selon le moment, selon le parent, selon le contexte … j’ai beaucoup aimé cette phrase tiré de ce livre : ¨Paradoxalement, je me distancie pour mieux écouter, donc pour mieux me rapprocher d’autrui et je m’implique pour mieux me distancier de lui en exprimant un point de vue divergeant"
        Et encore merci d’avoir le courage et la passion de faire ce site !! Et désolé pour le tutoiement mais le monde du social ça rapproche :p

      • Merci également à toi pour tes références, j’aime beaucoup cette phrase, je la note !! Pas de souci pour le tutoiement ;-)
        Je ne me suis jamais vraiment penchée sur la distance professionnelle, jusqu’à, il y a peu… Bien sur, je connaissais cette notion de par mon ancien boulot et encore plus maintenant en tant qu’EJE. C’est une notion très importante, c’est dommage qu’en formation, elle est survolée … d’ailleurs, je me demande si je l’ai vu en cours …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s