J’ai lu … « J’ai tout essayé ! »

Ceux qui me suivent, savent que j’ai récemment assisté à une conférence d’Isabelle Filliozat. A la suite de cette conférence, une collègue EJE, m’a vivement conseillé ce livre. Les lectures d’Isabelle Filliozat m’ont accompagné tout au long de ma formation d’EJE. Pourtant, ce livre-là,  je ne le connaissais pas. J’avais hâte de le découvrir.

Résumé :

20130629-224435.jpg

Comment sortir des batailles autour de l’habillement ou des disputes au moment de partir à l’école ? Opposition, pleurs et crise de rage : traverser sans dommage la période de 1 à 5 ans. Les parents ont tendance à interpréter les comportements excessifs ou énervants des enfants comme des manifestations d’opposition, de mauvaise volonté, d’insolence. D’autres se culpabilisent et cherchent le traumatisme. Et s’il y avait d’autres causes ? Les récentes découvertes de la neurophysiologie et de la psychologie expérimentale éclairent d’un jour nouveau ces comportements exaspérants.

Dans cet ouvrage : Des dessins* qui parlent à tous, des éclairages scientifiques pour mieux comprendre et des directions nouvelles pour agir concrètement selon son âge.

Ce livre est très bien écrit. J’adore les dessins sous la forme de BD, ils sont drôles et tellement vrais.

Isabelle Filliozat a choisi pour une question de parité, d’employer « il » et « elle » à tour de rôle. Cela ne m’a pas dérangé. La lecture a été très fluide. Tellement fluide que  je l’ai lu en 2 jours.

Ce livre donne des pistes de compréhension très intéressantes, il nous éclaire sur le développement de l’enfant et plus précisément sur sa maturité psychologique âge par âge. Bien évidemment, au début on tâtonne, on s’adapte, on essai de comprendre les  situations et ce qui est en train de se jouer, etc … Mais comme on dit, « Rome ne s’est pas fait en un jour » …..Les enfants ont besoin de temps pour s’adapter à notre nouvelle façon de penser ou de nous comporter. Ils ont besoin de comprendre ce qui se passe

20130629-224500.jpg
Pour poser des limites, les permissions et les informations sont plus efficaces que les interdits. Les enfants agissent dans la direction de leur attention.
20130629-224523.jpg
Les images que nous suscitons dans leur tête sont donc l’objectif que nous leur fixons. Les permissions focalisent l’attention de l’enfant sur le comportement désiré. Les interdits focalisent l’attention sur le comportement problème….

A la fin du livre, j’ai apprécié le chapitre  » résoudre un problème en huit étapes ».  Les étapes sont claires et très bien détaillées.

De plus, ce livre traite beaucoup de sujets abordés par Isabelle Filliozat lors de sa conférence, ce qui m’a permis de compléter ma prise de notes.

Le seul point négatif (c’est un petit point), c’est les petites erreurs de frappes (lettre en plus ou en moins dans un mot).

 En conclusion, si vous êtes parents d’enfants entre 1 et 5 ans (même plus) et que comme moi, vous êtes sensible à l’éducation non-violente et  à la parentalité bienveillante et respectueuse, alors ce livre est pour vous.

« Il n’y a jamais qu’une seule vraie urgence : AIMER ! Le reste, après tout est-ce vraiment si grave ? »

@bientôt

*Dessins illustrés par Anouk Dubois. Elle est psychomotricienne, formatrice pour la petite enfance, instructrice certifiée « parents conscients », formatrice en communication efficace- Méthode Gordon et illustratrice.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s